Du Tholonet au Barrage Zola

Le Tholonet

Cotation : P2T1

Dénivelé cumulé: 550 m 

Temps de marche: 4 h 30 

Distance: 10 km

Randonnée Carry le Rouet

Au Tholonet, se garer sur le parking du cimetière au-dessus du Moulin Cézanne.

Un sentier NNO quitte sur la gauche la route goudronnée (cf carte), s’y engager. Après un petit crochet, il part plein Est, le poursuivre sur une centaine de mètres puis prendre sur la gauche un plus petit sentier s’élevant, plus rapidement à flanc de colline, en direction du NNE.

Le sentier rejoint un sentier un peu plus large. S’y engager sur la gauche pour un aller-retour jusqu’au « Barrage Romain » (il s’agit en fait d’un aqueduc, mais il est bien romain).

A l’amont de l’aqueduc, un mur en demi-cercle est percé de deux écluses. C'est le répartiteur des eaux qui, construit au XVIIe siècle, servait à canaliser les eaux de la Cause vers les fontaines du Château du Tholonet.

De retour du « Barrage Romain », on reste sur le sentier large pour dépasser de 150 m environ le point de départ de l’aller-retour. On arrive sur une zone dégagée, aux abords d’un terrain agricole, on laisse sur la droite une route forestière (qui arrive à son terme) pour prendre sur la gauche, dans son prolongement, un sentier orienté vers l’Ouest. Il s’élève progressivement puis se faufile à travers quelques rochers pour rejoindre la route forestière qui descend en direction du Barrage Zola. On laisse cette route pour prendre immédiatement à gauche un sentier qui, dirigé plein Ouest, remonte légèrement (alors que la route descend). 200 m plus loin il arrive au début d’une crête alors qu’il est rejoint sur la droite par un sentier remontant de la Petite Mer. Prendre ce sentier, « plongeant » ainsi en direction NNE dans la Petite Mer (au préalable il est bien sûr possible de faire un petit aller-retour -ce que nous avons fait- sur la crête rocheuse pour profiter de la vue sur la vallée du Tholonet).

Le sentier tourne progressivement vers l’Ouest pour atteindre le fond de la petite mer. Il traverse alors une petite zone plane et dégagée (lieu probable de bivouacs), poursuivre tout droit vers le cours d’eau (« L’Infernet », qui devient « La Cause » à partir du Tholonet) que l’on traverse à gué.

Descendre « rive droite » le long du cours d’eau, jusqu’au pied du barrage de la Petite Mer pour y observer l’Infernet se déverser à travers l’ouverture basse du barrage puis s’écouler en direction du Barrage Romain (que l’on ne voit pas).

Retourner ensuite sur ses pas d’une vingtaine de mètres pour prendre (sur la gauche) le sentier qui mène au-dessus du barrage. Il est possible de s’avancer sur le barrage et même de le traverser pour approcher les escaliers, taillés dans la roche, qui permettent de remonter sur l’autre versant (ce que l’on ne fera pas).

Sans changer donc de versant, poursuivre le sentier qui va s’élever en lacets au-dessus du barrage et contourner par le Sud la barre rocheuse dominant la Petite Mer.

Différentes options se présentent alors pour rejoindre la route forestière qui, située plus à l’Ouest, desserre le Barrage Zola. Nous avons retenu l’option la plus rapide (cf carte).

Après avoir atteint le barrage (construit par un ingénieur italien, François Zola, père d’Emile, ce fut le premier barrage voute construit en France), nous ne l’avons pas traversé et pris le sentier qui s’élève vers l’Est au-dessus du lac. Il permet d’accéder rapidement à une zone relativement plane avec quelques « marches » bien adaptées à une pause déjeuner avec vue sur le lac… Le sentier va ensuite s’orienter globalement vers le Nord et mener au plateau qui domine toute la vallée de l’Infernet, offrant notamment une vue imprenable sur Sainte Victoire.

Différentes options se présentent alors pour rejoindre le secteur de Bibemus et le point 287 (petit col à partir duquel la route forestière desservant le barrage Zola redescend sur Le Tholonet). En effet, du fait notamment d’une fréquentation importante durant les WE et les vacances scolaires de très nombreux sentiers se croisent sur le plateau de Bibemus…

Lors de la randonnée du 14/09/2021 nous avons pris l’option de rejoindre à l’Ouest la large piste qui mène (au Sud-Ouest) aux carrières de Bibemus (Ecomusée) et au Parking du même nom, et de la suivre sur environ 1 km jusqu’à ce qu’elle tourne à 90° sur la droite (vers l’Ouest). Nous avons alors pris une sente, dirigée plein Est, pour rejoindre une autre sente qui, orientée NS, longe en léger contre-bas la corniche bordant le plateau de Bibemus. Cette sente permet de découvrir quelques petits abris troglodytes, lieux probables de bivouacs estivaux. Très rapidement elle croise un sentier plus large qui après un virage en épingle plonge vers le point 287. Nous avons rejoint ce sentier et, arrivés au col (point 287), nous avons pris la route forestière qui ramène au Tholonet.

Arrivés au Tholonet, longer vers l'Est la D17 pour rejoindre le parking. Laisser à gauche le Château du Tholonet, actuel siège de la Société du Canal de Provence, puis l’Eglise du Tholonet et une fois  au pied du moulin Cézanne, bifurquer à gauche pour rejoindre un peu plus haut le Parking du départ.

Randonnée proposée et encadrée par Marc Lassalle le 14 septembre 2021, avec les contributions de Ghislaine Debono et de Jean-Claude Micaelli pour quelques variantes apportées au projet initial (Barrage de la petite Mer et sentier de la corniche).

Nous étions 13 et le temps s'est avéré bien plus agréable que prévu (risque de pluie annoncé) avec un peu de soleil dans l'après midi.