Tour des Opies

Eyguières

Cotation : P2 T1

Dénivelé cumulé: 450 m 

Temps de marche: 4 h 30

Distance: 13,5 km

Randonnée Carry le Rouet

La trace est donnée ci-contre (voir fichier pour une meilleure définition), elle se parcourt dans le sens des aiguilles d'une montre. La randonnée est classée en P2T1 (malgré un dénivelé inférieur à 500 m le niveau de pénibilité a été coté de niveau 2, car la montée à la tour est raide et le sentier accidenté mais sans difficultés techniques).


Le départ se situe au Parking des Barres Rouges ou Parking de la Romanière (parking bien connu des parapentistes), il se situe sur la D17D entre Eyguières et Aureille (très exactement 2,4 km après le panneau de sortie d'Eyguières). Guidage Google Maps: taper "La Romanière, Eyguières".


Le trajet part plein Nord pour rejoindre le GR6, il longe ensuite le flanc Sud du Grand Brahis en direction d'Aureille. Après avoir contourné l'enclos d'un élevage de taureaux, il se poursuit plein Nord, sur le chemin des Tardières. Environ 1km plus loin, il s'engage à droite dans un petit vallon sauvage, et s'élève progressivement jusqu'à un col (350 m). La Tour des Opies (1) est 150 m plus haut. On atteint la tour par sentier assez raide, parfois accidenté mais jamais exposé.

La Tour des Opies, sommet des Alpilles (496 m), offre une vue panoramique à 360° (voir vidéo) sur les Alpilles, le Luberon, le Mont Ventoux et la plaine de Crau. L'endroit est idéal pour une pause déjeuner (on trouve assez facilement un endroit abrité du vent).

Le trajet de retour rejoint le vallon des Glauges par un sentier moins raide qu'à la montée, entre rocailles et maquis. On rejoint ce sentier en quittant la Tour des Opies par le Sud puis en recherchant une sente orientée Sud-Est (plusieurs options possibles mais les sentes se rejoignent). On arrive rapidement à un petit col à partir duquel un sentier unique s'enfonce en direction Nord Est dans un petit maquis. Ce sentier longe le versant Nord de la "Chaîne" des Opies

Remarque: Une alternative est de redescendre de la tour par le même chemin qu'à la montée, arrivé au col il faut alors prendre le sentier balisé partant sur la droite en direction du Vallon des Glauges, 700 m plus loin il faudra à nouveau bifurquer à la droite pour descendre dans le Val de Lègue et rejoindre notre trajet de référence). 

Le sentier est caillouteux, mais c'est sans difficulté qu'il mène au vallon des Gauges

Après un petit détour (dans un champ sur la gauche) sur les vestiges d'une villa gallo-romaine (2), c'est en longeant des vignes et oliveraies que l'on va aller retrouver le GR6 et découvrir, juste avant de retrouver le sentier ramenant au parking, une surprenante bergerie tunnel (3).


(1) La tour est un ancien observatoire construit pendant la 2ème guerre mondiale, elle a été utilisée après-guerre pour la surveillance des feux (une ancienne ligne téléphonique reliait la tour au village d’Aureille et des gardiens s’y relayaient chaque semaine). Elle a été abandonnée dans les années 1960 en raison des difficultés d’accès.

(2) Les vestiges apparents correspondent à l'aile Sud (en fait, les thermes) d'une villa Gallo-Romaine construite au IVè siècle et occupée jusqu'au Xè siècle. 

(3) La bergerie de la Romanière date du XVIIè siècle et n’est plus utilisée depuis une centaine d’années. Elle est formée par une longue voute de pierres, liées par un mélange de terre et de chaux. Elle servait à protéger les troupeaux des prédateurs la nuit et du mauvais temps.


Cette randonnée a été proposée et menée par Jean-Claude Micaelli le 22 mars 2022. 24 randonneurs du CAP étaient au rendez vous. Ils ont bénéficié d'une météo exceptionnelle (soleil, températures aux alentours de 16° et surtout, très peu de vent, ce qui est rare au sommet des Opies).

Accès à l'ensemble des photos prises par Colette Serra.