Autour du Château de La Barben

La Barben (Parc animalier)

Cotation : P2- T1

Dénivelé cumulé: 250 m 

Temps de marche: 4 h 30  

Distance: 14 km

Randonnée Carry le Rouet

Du fait de sa longueur le niveau de pénibilité de la randonnée a été classé en P2, néanmoins compte tenu du fait que les quelques pentes rencontrées sont relativement douces et de faible ampleur elle peut être considérée comme de pénibilité P1.

Il convient de noter que les pistes en sous bois sont humides et peuvent être glissantes, l'usage de bâtons de marche est donc recommandé.

Le stationnement des véhicules s'effectue sans problème au parking du parc zoologique de la Barden sur la D572.

C'est un aller-retour qui est ici proposé (cf. Carte) car lors lors de cette randonnée la Touloubre en crue n'a pas pu être traversée, rendant impossible de ralise une boucle telle que celles portées par les 2 cartes "Circuit autre 1" et "Circuit autre 2" données pour info (à noter qu'avant de s'engager sur ces 2 options alternatives il convient d'en vérifier la faisabilité car depuis juillet 2021 de nombreux chemins au voisinage du Château sont interdits d'accès, voir ci-dessous).

La randonnée commence au parking du parc zoologique en direction du château de la Barben (construit sur un éperon rocheux au XIème siècle il a été aménagé au XVIIème siècle, depuis le 21 juillet 2021, à l'instar du Puy du Fou, le Château fait l’objet d’un parc à thème sous le nom de « Rocher Mistral » . C'est cette récente évolution fait que de nombreux sentiers autours du Château sont maintenant fermés) . Après avoir contourné celui-ci par l'Ouest, le sentier s'engage dans le vallon de Maurel traversé par le Lavaldenan. Il remonte ce ruisseau, "rive droite", sur quelques méandres puis s'élève progressivement pour atteindre le plateau de Boulery. Le sentier y rejoint une piste à suivre plein Est jusqu'à un pont passant au-dessus de la ligne de TGV. Avant d'arriver au pont, il faut quitter la piste pour redescendre dans le vallon du Lavaldenan et traverser ce dernier à gué. Deux options équivalentes permettent ensuite de rejoindre le Foyer de Charité de Sufferchoix et la chapelle du même nom construits sur un un éperon rocheux d'où la vue s'étend sur les chaînes du Luberon, de Sainte-Victoire, de la Sainte-Baume et de l'Étoile. L'option la plus directe a été retenue à l'aller, l'autreplus proche du TGV au retour. Aux alentours, pinèdes et garrigue offrent plusieurs options d'emplacement possibles pour le pique-nique. Longeant ensuite à distance la ligne TGV, le circuit se poursuit jusqu'à la Touloubre en crue. De là, le retour au parking se fait par le même chemin avec le quelques petites variantes permettant de diversifier l'aller et le retour.

Cette randonnée a été proposée et organisée le 4 janvier 2022 par Michèle Lautier associée à Ghislaine Debono. 23 randonneurs du CAP étaient au rendez vous pour cette sortie sous un ciel chargé mais sans pluie.