top of page

Sortie dans les Alpilles, 55 adhérents ont répondu présent

Dernière mise à jour : 13 avr. 2023

Lors de notre sortie du 27 novembre 2022 à l’Abbaye de Saint Michel du Frigolet et aux Carrières des Lumières, il faisait un temps magnifique et 55 capistes se retrouvaient au départ du car.


Première étape l’Abbaye de saint Michel de Frigolet


Ce site exceptionnel est situé au sommet d’ une colline couverte de pins, de chênes sans oublier le thym et le romarin. L’Abbaye a frôlé la catastrophe le 14 juillet 2022 alors qu’un incendie ravageait le lieu. Grâce à l’intervention de 1200 pompiers, des membres de la Sécurité Civile, sans oublier les bénévoles le drame a été évité.


Une guide nous a retracé l’histoire de l’Abbaye et des moines de Prémontré. Ensuite nous avons visité la basilique somptueusement décorée de fresques. Cette richesse est due à la générosité d’Anne d’Autriche dont le souhait de maternité, après de nombreuses années d’une union stérile avec Louis XIII, fut exaucé avec la naissance de Louis XIV. Nous avons terminé la visite par l’église Saint Michel, premier lieu de culte sur le site. Son style roman dépouillé apporte aux visiteurs une autre forme de sérénité.

Cap sur les Baux de Provence

Ensuite cap sur Les Baux de Provence, et repas sandwich pour tous pour cause de manque de place dans tous les restaurants.

L’après-midi les Carrières des Lumières nous ont accueillis pour nous faire visiter Venise à travers des peintres célèbres. Monet ouvre le spectacle avec des soleils couchants sur les façades de la Sérénissime. Canaletto nous entraîne ensuite dans un va-et-vient incessant de gondoles peignant une Venise industrieuse et active. Il nous emmène ensuite au sein de la Basilique Saint Marc. Carpaccio et Le Tintoret mettent en scène les cérémonies qui marquaient la vie vénitienne, nous arrivons ensuite au palais de La Fenice où se déroule le bal donné par Violetta l‘héroïne de La Traviata. Le Titien nous offre ses multiples madones, Véronèse nous entraine dans « Le Triomphe de Venise » et clôture la fête avec « Les Noces de Cana ».


Nous arrivons enfin à notre époque avec l’évocation de La Mostra et des nombreuse stars qui y ont participé. Turner enfin par ses visions évanescentes apporte la touche finale à ce merveilleux voyage à Venise à travers l’art.


Nous assistons ensuite à la projection d’un film sur Yves Klein. Ses monochromes roses, dorés et bien sur bleus sont projetés sur un rythme entrainant. Nous est aussi délivrée la technique de l’empreinte des corps ainsi que celle du feu créateur.


Nous avons vu ou verrons l’exposition d’Yves Klein à l’hôtel de Caumont et nous pouvons dire, pour parodier la déclaration de John Ford sur la légende et la réalité, qu’il faut apprécier l’œuvre magnifiée par la vidéo quand elle est plus belle que celle réalisée sur la toile.


Tous nos remerciements à Annie efficace animatrice de cette belle journée.


Nicole Glard


Photos © Annie Lyonnard


87 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page